Ah ! les cro cro cro, les cro cro cro, les crocodiles

C’est le buzz scientifique du jour : on a marché sur la Terre plus tôt que prévu.

Jusqu’ici, on croyait que nos ancêtres à 4 pattes (les tétrapodes ancestraux) s’étaient séparés de nos cousins poissons il y a environ 375 millions. L’hypothèse semblait bien établie, on avait même découvert des formes “intermédiaires” entre poissons et tétrapodes comme Tiktaalik roseae (en couverture de Nature il y a 4 ans, je m’étais fendu d’une brève).
Patatras : une équipe publie demain dans Nature un papier reportant la découverte de vraies empreintes de vrais tétrapodes (voir figure ci-contre, assez incroyable), mais datant sans aucun doute de 395 millions d’années ! Comme l’explique Pehr Alberg dans cette vidéo, ces empreintes seraient celles d’un animal ressemblant à un crocodile marchant comme une salamandre. Malheureusement, pas de squelettes disponibles, Adam Rutherford m’apprend sur son blog qu’on appelle cela des ichnofossiles et nous rappelle quelques exemples. J’y ajouterai l’exemple récent de l’étude de la démarche d’Homo Erectus dont j’avais parlé pour l’année Darwin.

Même si je ne suis pas vraiment familier avec ce domaine, je trouve ces histoires d’apparition de la tétrapodie fascinantes. Le fait qu’on ait trouvé des traces d’animal à pattes bien complet 20 millions d’années plus tôt que prévu (par rapport notamment à Tiktaalik) est vraiment très très étonnant (Janvier et Clément parlent de “grenade larguée” dans leur commentaire du papier dans Nature). Clairement, la datation de l’apparition de la tétrapodie va complètement changer, mais (question peut-être stupide) peut-on exclure que ce fouillis ne soit pas dû en fait à des convergences évolutives dans des branches cousines de l’ancêtre commun de tous les tétrapodes ? Une telle convergence serait-elle improbable compte-tenu du fait qu’on observe bien aujourd’hui des espèces de poissons à pattes, comme ce “psychedelic fish” ? (en tous cas Conway-Morris n’en parle pas dans son bouquin, c’est peut-être idiot)


Ajout 9 Janvier :

Evidemment, cela allait de soi : l’hypothèse la plus “parcimonieuse” est que tous les cousins aient coexisté pendant très très longtemps, et que la tétrapodie telle que nous la concevons n’ait évolué qu’une seule fois. Voir ce billet. Mais bon, je trouve quand même que les poissons à pattes posent aussi pas mal de questions.

13 Responses to “Ah ! les cro cro cro, les cro cro cro, les crocodiles”

  1. vf Says:

    >>des convergences évolutives dans des branches cousines de l’ancêtre commun de tous les tétrapodes ?

    “convergences évolutives” est-ce que c’est une expression désormais consacrée pour “manifestations d’un déterminisme”?

    Bonne Année (Année pas-Darwin)

  2. Tom Roud Says:

    Disons que la convergence évolutive est l’observation, et la manifestation d’une forme de déterminisme une explication que Conway Morris ou vous mêmes défendez mais que d’autres jugent audacieuse ! Au fait, je crois que le crédit du poisson à pattes vous appartient, il me semble que c’est vous qui me l’aviez signalé pour la première fois…

    Bonne année aussi, pleine de papiers et d’evo-devo !

  3. vf Says:

    Merci

    des poissons qui marchent, il y en plein, en fait, par exemple :

    http://farm4.static.flickr.com/3639/3502936251_22192a3800_o.jpg

  4. pablo Says:

    En même temps, 20 millions d’années sur une échelle de presque 400, c’est pas énorme non plus. Quand, dans notre propre lignée de primates bipèdes, on est passé de Lucy (3,2 Ma) à Toumai (environs 7 Ma), ça avait une autre gueule, non ?

  5. pablo Says:

    Rhaa les accents sont pas passés
    Ni mon “Mode naif=ON” d’ailleurs

  6. vf Says:

    pas sûr, c’est p’têt seulement la même chose, mais on trouve ça génial parce qu’on est très nombrilistes

  7. Tom Roud Says:

    Voilà voilà, c’est corrigé. Un jour, il faudrait que j’arrive à françiser vraiment mon Wordpress.

  8. vf Says:

    ah je viens de comprendre désolé, je suis un peu bête

  9. Tom Roud Says:

    La question intéressante serait d’avoir la phylogénie des poissons qui marchent pour voir s’il y a convergence évolutive. Le point de vue moléculaire serait aussi intéressant pour tout le monde, c’est d’autant plus intéressant si les poissons font des pâtes avec des gènes différents (tiens cela me rappelle cette histoire d’asymétrie gauche-droite due à Ptx2 : http://tomroud.owni.fr/2008/02/02/poissons-evolution-convergente-et-symetrie-miroir/ )

  10. henri Says:

    Pouvait-on s’en faire des bottes ? Telle est la question……

    … et d’ailleurs, quelle pourrait être la nature de peau de ces animaux sortis de l’eau ?

  11. henri Says:

    Sûrement rien à voir (ce ne sont pas des pattes) et apparus bcp plus tard j’imagine, mais on ne trouve rien (ou si peu) sur Exalead et Google à propos des inénarrables “pteriophtalme”…… même pas une photo sur Flickr !
    c’est quoi le nom exact svp ?

  12. Tom Roud Says:

    Quelque chose comme la peau des amphibiens peut-être ?

  13. Tom Roud Says:

    Tiens, c’est marrant, yahoo est beaucoup plus fort que Google sur le coup, cf :
    http://www.cleomede.over-blog.com/article-2178658.html


Nombre de pages vues : 1226607